Menu
Besoin d’aide ? Je suis votre alliée
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Justice restaurative : une rencontre réparatrice pour la victime

Justice restaurative : une rencontre réparatrice pour la victime

Le 06 juillet 2018
La justice restaurative, complémentaire au procès pénal, consiste à restaurer le lien social endommagé par l'infraction, en associant la victime et l'auteur. Un partenariat inédit avocats/magistrats

La justice restaurative, prévue par le Code de procédure pénale consiste à restaurer le lien social endommagé par l'infraction, en associant la victime et l'auteur. Ce processus, complémentaire au procès pénal, offre un cadre de dialogue sécurisé et permet ainsi une meilleure reconstruction pour la victime, une responsabilisation renforcée de l'auteur et le rétablissement de la paix sociale. 

A Lyon, sous l'égide du Tribunal de grande instance, du Procureur et de l'Ordre des avocats, une cellule de coordination a posé les bases d'une experimentation "justice restaurative". Les coordinateurs de cette cellule ont été Mme Nathalie Mazaud (Présidente de chambre correctionnelle), M. Marco Scuccimarra, Vice-Procureur de la République et Geneviève Seguin-Jourdan, avocat et ancienne Présidente de la commission "Accès au droit". 

L'expérimentation a débouché sur un projet de juridiction, associant plus largement les avocats honoraires, les associations d'aide aux victimes et l'administration pénitentiaire. 

Les journalistes ont relayé régulièrement les avancées de cette initiative lyonnaise