Menu
Besoin d’aide ? Je suis votre alliée

Avocat violences conjugales et intrafamiliales à Lyon

Avocat violences conjugales Lyon

Vous subissez des violences conjugales ?

Me Geneviève Seguin-Jourdan, avocat à Lyon est référencée par la MIPROF (Mission interministérielle pour la protection des femmes victimes de violences) et saura donc vous guider dans vos démarches si vous êtes victime de violences conjugales.

Notre société accepte les conflits mais la violence est illégale et punie par la loi. 

Le fait que des violences soient perpétrées au sein du couple constitue une circonstance aggravante devant le Juge pénal. 

La violence peut prendre diverses formes : elle peut être physique (coups, morsures, brulures…), psychologique (harcèlement, insultes répétées, dévalorisation continue, menaces…), économique (privations, confiscations…), administrative (privation de papiers d’identité, de carte de mutuelle…), sexuelle (les agressions sexuelles et les viols sont reconnus au sein du couple). 

Les violences ont un impact physique et psychologique très important chez la victime comme chez les enfants du couple. 

Nous sommes disponibles et à votre écoute. 

Nous sommes soumis au secret professionnel. 

Notre cabinet est un espace sécurisé pour vous. 

Nous mettons tout en oeuvre pour que soient prises les mesures nécessaires à votre protection et vous puissiez enfin vous sentir en sécurité. 
Nous vous accompagnons à chaque étape de votre séparation, en restant à l’écoute de vos besoins. 

Si vous souhaitez porter plainte à l’encontre de votre partenaire ou concubin, nous vous assistons au moment du dépôt de plainte et tout au long de la procédure. 

Quelques conseils de votre avocat en cas de violences conjugales

Conseil + : Vous pouvez nous laisser vos documents importants (relevés bancaires, papiers officiels), ils seront en sécurité à notre cabinet. Nos partenaires (psychologues, médecins, forces de l’ordre…) peuvent vous apporter une aide complémentaire. N’hésitez pas à nous demander leurs coordonnées.

N’effacez pas les sms, mails, messages vocaux contenant des insultes, menaces ou toute autre trace de violence. Si vous avez été victime de violence physique et/ou sexuelle consultez au plus vite un médecin afin qu’il constate ces violences. Si un jour vous en avez besoin, ces preuves nous permettront de faire reconnaitre votre statut de victime. 

Quel impact sur les enfants ? 

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a démontré un lien entre violences conjugales et retard de croissance chez les enfants du couple. 
Les violences conjugales impactent psychologiquement et physiquement l’enfant à tout âge. Dans le couple, tous les enfants sont concernés. 
Les enfants sont, non seulement témoins, mais victimes collatérales de la violence au sein du couple. 

Les enfants développent des mécanismes de survie mais ne s’habituent jamais. 

Nous vous aidons, pendant et après votre séparation, à protéger vos enfants en demandant, notamment, un droit de visite strictement encadré voire sa suspension selon les cas. 

La loi du 9 juillet 2010 a instauré l’ordonnance de protection, un dispositif de protection renforcé en cas de violences conjugales. Nous déterminerons avec vous si ce dispositif peut s’appliquer à votre situation. En cas contraire, d’autres solutions existent, notamment la saisine du juge aux affaires familiales en urgence, et/ou la plainte pénale. 

Vous êtes témoin ou suspectez des violences au sein de votre famille ? 

L’entourage est souvent démuni lorsqu’il a des doutes concernant des violences conjugales ou familiales. Il espère bien souvent se tromper et ne sait pas à qui s’adresser. 

Consultez-nous pour vous permettre de mieux vous positionner et aider efficacement la victime de violences.

Contactez-nous

Consultez également :